A LA LÉGÈRE. Un film de Bertrand Latouche. Première diffusion France 3 le 15 juin 2020.

Synopsis : Passé le bac, ma fille va s’envoler du nid. Et son piano va la suivre. Il faudra bien le déménager. Armé d’un vieux fourgon et aidé par trois amis, père eux aussi, nous chargeons la bête et prenons la route vers Montpellier. Cette route, c’est l’occasion de se retrouver entre amis, de s’interroger sur l’avenir de nos enfants, sur ce qui sépare notre monde du leur, de se souvenir aussi de nos première fois, de parler de nos blessures et de nos bonheurs passées, d’interroger la part d’enfance qui reste en nous jusqu’à faire vibrer ce vers de William Wordsworth: «L’enfant est le père de l’homme. ».

Ce film est un road movie qui prend son temps et s’égare sur les départementales. C’est aussi une comédie musicale. Parce qu’on livre un peu plus qu’un piano. On transmet une partition. Documentaire musical de Bertrand Latouche, produit par Les Films du Balibari /France TV-L’heure D, France3, Les Docks du Film.

Le studio d’en haut a pris en charge la production musicale du film. Une grande partie du challenge a consisté à créer les morceaux de musique en amont du tournage et d’en préparer la synchronisation et d’éventuel leap-sync. Remixé les éléments diégétiques afin qu’ils se lovent au plus près de la partition filmique.

Il s’avère qu’une grande partie du film  est chantée en direct telle une comédie musicale. Les bandes sont réalisées au studio ont été diffusées en direct aux acteurs afin qu’il chante dans le décor naturel du film. Nous avons en post-production re-complétée musicalement les éléments de tournage, composé  de nouveau module sonore – des virgules de narration.

Enregistrement, arrangement, Sound design, suivi de production musicale, mixage. Une aventure qui a duré près d’un an. Une aventure qui nous a enchantés.

A LA LÉGÈRE. Un huis clos mobile, ralenti par un fourgon en surcharge – le transport d’un piano sur “1000 bornes”. Un quatuor d’acteurs émouvant qui traverse la France en empruntant des chemins de traverse. Un documentaire sous forme d’un Road Trip doux, émouvant et joyeux.

Un film audacieux. Une suspension mobile, un road-trip qui donne le sourire. Encore!!!!

Rasim Biyikli

Road-movie épatant en compagnie de quatre papas malicieux. Une escapade lumineuse où pointe avec poésie et authenticité les fragilités de chacun.

Alexandra Klinnik, Telerama